La Masse de Prayssas;
La démographie de la vallée;
le village de Cours;
Prayssas;
Frégimont; l'église de Gaujac;
La famille Dumas, au Peyrot de l'Homme;
Bazens et son prélat;
Laugnac;
Lusignan-Petit et Mélusine;
Clermont-Dessous.

.
 
 

Le village de Cours.

Notre étude géographique étant terminée, nous allons prospecter, au point de vue historique, toutes les localités de la vallée de Masse, en nous arrêtant dans chacune d’elles.

Prenons d’abord la rive droite :

Le premier village rencontré est Cours. Au moyen âge, il y avait à Cours une puissante seigneurie. Le château des Comtes de Cours a été démantelé par les Anglais durant la guerre de cent ans. Quant à l’église, elle est du XIII° siècle avec un clocher du XVI°.

Nous profiterons de notre passage à Cours pour évoquer la mémoire du chanoine Marboutin qui fut si longtemps notre confrère à la société académique. Il fut curé de Cours au début de ce siècle. C’est pendant son séjour dans cette paroisse qu’il écrivit, en 1907, la brochure aujourd’hui classique, sur les églises du canton de Prayssas.

En quittant Cours, nous rencontrons Quissac qui fut commune jusqu’en 1930 et qui dépend, aujourd’hui, de Laugnac. Quissac possède un château construit au 18° siècle. Il est situé à mi-coteau avec une vaste terrasse que prolongent les prés qui descendent jusqu’à la Masse. Mgr de Montazet, archevêque de Lyon et mémoire de l’Académie Française était né dans ce château avant la révolution de 1789. Son frère, Antoine-Marie fut lieutenant général des armées du Roi sous Louis XV.

Actuellement, le château de Quissac est la propriété de la famille Béraud-Tardieu qui l’entretient fort bien.